Lâcher-prise ne signifie pas ne rien faire…

Lâcher-prise ne signifie pas ne rien faire…

… c’est au contraire une action dynamique et volontaire vers un nouvel objectif qui se dessine.

C’est donc le contraire de « ne rien faire », de la résignation. Simplement, notre nature nous pousse à agir et non à laisser les choses agir sur nous… Or dans certaines circonstances, il y a bien plus à y gagner que résister avec force ou agir à tout prix. Le corollaire du lâcher-prise est forcément l’incapacité à lâcher prise… Le contrôle qui empêche de s’ouvrir aux opportunités de l’environnement.

Relâcher le contrôle

A l’opposé du laisser-aller, il s’agit donc plutôt de pouvoir relâcher ce contrôle pour être plus réceptif à ce qu’il se passe autour de nous. Qu’est-ce que ces blocages, résistances ou échecs viennent nous dire. Une sorte d’abandon total à la situation pour ouvrir son mental et se libérer des limitations inutiles et déprimantes.

Aller où le mouvement nous porte

Parler de lâcher-prise implique d’apprendre à aller là où le mouvement nous porte. Tout en gardant en tête, comme un repère de sens ou de destination, son objectif. Comme un oiseau se rend vers sa destination en se laissant porter par le vent. Il utilise l’élément pour aller plus loin, plus vite et économiser son énergie. Cela présuppose également une bonne dose de confiance en soi, en la vie, pour intégrer que tout ira bien si je laisse les choses se faire. En se donnant si pleinement, on se sent en sécurité. N’en avez-vous pas déjà fait l’expérience ?

Alexandra